07 FebLe thé, l’ami du petit déjeuner ?

Tasse de the vert parfume a la rose

Tasse de thé vert parfumé à la rose
© OZphotography / FreeDigitalPhotos.net

Thé noir, vert, blanc, oolong… Les familles de thé sont nombreuses et les bénéfices de cette boisson sur la santé ne sont plus à prouver (bienfaits cardiovasculaires, effets anticancéreux, propriétés anti-infectieuses…). Mais la deuxième boisson la plus bue au monde est peut-être à consommer avec discernement.

Le thé peut contenir des métaux lourds

En effet, le thé contiendrait du plomb, de l’aluminium et de l’arsenic ! C’est du moins ce qui ressort d’une étude de l’université d’Alberta. Des chercheurs canadiens ont en effet analysé trente thés en sachet vendus dans le commerce (thés noirs, verts, blancs et oolongs), biologiques ou non. Après trois minutes d’infusion, sept thés sur dix présentent une concentration en plomb particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes ou allaitantes. Après quinze minutes d’infusion (ce qui est rare), huit thés sur dix se trouvent dans le même cas de figure. Enfin, deux thés sur dix contiennent de l’aluminium à des taux supérieurs aux doses acceptables après trois minutes d’infusion.

Difficile à avaler pour une boisson aussi répandue… Enfin, que l’on se rassure, les chercheurs souhaitent simplement mettre en garde contre une consommation de thé trop importante, particulièrement les femmes enceintes ou allaitantes.

En boire quatre tasses ou plus par jour s’avérerait dangereux vu sa concentration en aluminium et surtout en plomb. Ce dernier représente en effet un poison pour le cerveau du fœtus. Les thés oolong chinois, qui contiennent le plus de plomb, sont donc à éviter.

Et si on prend également en compte la teneur en plomb de l’eau utilisée et le plomb émanant du vernis de la tasse en porcelaine, tous les thés analysés affichent des concentration en plomb dépassant le seuil acceptable (15 μgm par jour pour l’adulte).

Le délai d’infusion joue aussi un rôle dans l’affaire : une durée de plus de 3 minutes augmente la concentration de ces métaux lourds de 10 à 50 %.

Le thé peut contenir des pesticides

Pour information, le thé est le produit agricole qui requiert le plus de pesticides puisqu’on utilise la feuille, plus vulnérable, et non le fruit.

Plantations de the dans le nord de la Thailande

Plantations de thé dans le nord de la Thaïlande
© Seaskylab / FreeDigitalPhotos.net

Selon deux autres études canadiennes menées en 2010 et 2011 par l’Acia (l’Agence canadienne d’inspection des aliments), cinq thés de marques grand public sur dix contiennent trop de pesticides :

  • le thé vert Lipton
  • le thé vert Tetley
  • le thé vert Légendes de Chine
  • le thé vert Uncle Lee’s Tea
  • le thé orange pekoe King Cole.

Le thé vert Légendes de Chine par exemple contient, à lui-seul, des traces de 22 pesticides différents dont six dépassant les limites fixées au Canada.

Voilà de quoi plomber un peu l’ambiance…

Thé : comment en consommer de manière avisée ?

Pas envie de renoncer à votre tasse de thé pour autant ?

Voici quelques conseils pour choisir et préparer le thé :

  • préférer le thé de qualité en vrac au thé vendu dans la grande distribution
  • choisir du thé biologique pour éviter les pesticides
  • éviter les thés oolong (thés bleu-vert, semi-fermentés) car ils contiennent le plus de plomb
  • ne pas le laisser infuser plus de 3 minutes
  • limiter votre consommation si vous êtes enceinte ou si vous allaitez (3 tasses par jour maximum).

À votre santé !

Tasses de the

Tasses de thé
© KEKO64 / FreeDigitalPhotos.net

À lire aussi :

Les dangers du lait de vache et des produits laitiers

L’aluminium, un métal qui ne vous veut pas de bien

 

3 Responses to “Le thé, l’ami du petit déjeuner ?”

  1. Ploux Ute dit :

    Chère Cécile,
    de façon brève et concise, tu nous éclaircis le thé vert dans toutes ses facettes, comme on a l’habitude sur tes blogs.
    On attend la suite avec curiosité.

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Leave a Reply

*