21 SepFromage analogue : attention aux plats préparés !

Fromage analogue

Fromage analogue

Si vous faites partie de ceux qui ne regardent jamais les ingrédients des produits achetés au supermarché, lisez donc ce qui suit. Saviez-vous que l’industrie agroalimentaire utilise un substitut de fromage appelé fromage analogue dans bon nombre de plats préparés ?

Fromage analogue : de quoi s’agit-il ?

Le fromage analogue a l’apparence et le goût (enfin presque !) du fromage… mais ce n’est pas du fromage. Inventé par Cargill, un fabriquant américain de produits destinés à l’industrie agroalimentaire, il remplace les fromages à pâte dure utilisés en garniture dans un certain nombre de plats préparés : lasagnes, pizzas, crêpes, etc.

Le fromage analogue existe sous deux formes. La première est une pâte à base d’huile de palme, d’exhausteurs de goût et de protéines de lait commercialisée depuis 2007. Rappelons à ce titre que l’huile de palme, souvent mentionnée sous les termes trompeurs d’« huile végétale » ou de « matière grasse végétale », peut présenter un risque pour la santé. En effet, consommée en trop grande quantité, elle augmente le cholestérol en raison de sa richesse en acides gras saturés.

L’autre version du fromage analogue, le « lygomme ACH Optimum », a été mise sur le marché en 2009. Ce substitut de fromage sans protéines de lait est fabriqué à partir de trois amidons, un galactomannane (E410, 412, 417) et un carraghénane (E407) qui sont deux gélifiants ainsi que des arômes. Le but de l’opération ? Réduire le coût de fabrication des plats préparés. Le lygomme revient, en effet, 60 % mois cher que l’autre fromage analogue et 200 % moins cher qu’un vrai fromage !

Le fromage représentant à titre indicatif environ 15 % des ingrédients d’une pizza, les industriels ont vu en ce substitut peu onéreux une solution pour ne plus être soumis à l’augmentation du prix du lait.

Cargill se vante en plus de proposer un produit bon pour la santé (gloups !) puisque son lygomme ne contient ni graisses saturés ni protéines de lait. Cette innovation a même été nominée aux Food Ingredients Excellence Awards en 2009 dans la catégorie « Innovation laitière de l’année » !

Fromage analogue : comment le repérer ?

Prêtez attention à la liste des ingrédients. Si la mention « fromage analogue » ne figure jamais sur l’emballage, certains termes doivent vous alerter : préparation fromagère, matière grasse végétale, huile végétale, huile de palme, protéines de lait (première forme de fromage analogue), amidon modifié…

Bon appétit !

À lire aussi :

Les dangers du lait de vache et des produits laitiers

 

4 Responses to “Fromage analogue : attention aux plats préparés !”

  1. Ahlem ADDA BENDIA dit :

    Bonjour Cécile,

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant (et qui donne froid dans le dos). Les informations sont très claires et précises et la façon de les présenter est très pédagogique. Il faudrait plus d’articles de ce genre pour nous orienter dans cette jungle de la consommation. En plus, ça me conforte dans ma décision de ne plus acheter de plats préparés et de me mettre sérieusement à cuisiner.

    A bientôt.

  2. audrey dit :

    Conclusion: remettons-nous à cuisiner. Au moins, on sera sûr de ce qu’on mange! ^^

  3. Merci pour l’article bien instructif. Je suis tombé dessus par hasard mais le contenu est très intéressant

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Leave a Reply

*